-10% sur votre 1ère commande avec le code BIENVENUE
OFFRE : Profitez du Booster C10 à -50% pour tout achat d'une Crème Complexe Global*

Enoliss, une nouvelle gamme de soins anti-imperfections en accompagnement du traitement de l’acné rétentionnelle

A. Qu’est-ce que l’acné rétentionnelle ?
1. Le mécanisme de l’acné
2. Les causes de l’acné rétentionnelle
3. Les symptômes et les zones touchées
B. Comment soigner l’acné rétentionnelle ?
1. Le traitement local
2. Le traitement systémique
C. Enoliss, des soins dermo-cosmétiques pour accompagner le traitement de l’acné rétentionnelle
1. Des actifs et des formulations performants
2. Une efficacité prouvée

L’acné est une maladie des follicules pilo-sébacés qui se traduit par une peau grasse, des pores dilatés et la formation de comédons sur le visage et sur le tronc. Très fréquente, elle touche en France environ 6 millions de personnes – principalement des adolescents, mais aussi de nombreux adultes, surtout des femmes. L’acné doit être prise en charge lorsqu’elle revêt une forme sévère avec risques de lésions cicatricielles ou a un impact psychosocial sur les personnes qui en souffrent. Avec Enoliss, le Laboratoire Codexial offre aux spécialistes en dermatologie une gamme de soins anti-imperfections pour accompagner le traitement de l’acné rétentionnelle.

A. Qu’est-ce que l’acné rétentionnelle ?

1. Le mécanisme de l’acné

L’acné est une maladie chronique de la peau causée par la conjonction de trois événements :

    • une séborrhée ;
    • une hyperkératinisation ;
    • une prolifération bactérienne (Propionobacterium acnes).

2. Les causes de l’acné rétentionnelle

L’acné à tendance rétentionnelle est majoritairement d’origine hormonale. Elle survient souvent lors de bouleversements hormonaux (puberté, syndrome prémenstruel, grossesse…). Elle peut aussi être causée par différents facteurs parmi lesquels :

    • la génétique ;
    • les cosmétiques ;
    • certains médicaments (stéroïdes…) ;
    • la pollution ;
    • le stress ;
    • la fatigue ;
    • la génétique ;
    • l’alimentation.

3. Les symptômes et les zones touchées

Sur le plan clinique, l’acné rétentionnelle se manifeste par une séborrhée, des pores dilatés et des comédons qui peuvent être de 2 types :

  • le comédon ouvert ou point noir, mélange de sébum oxydé et de kératinocyte ;
  • le comédon fermé ou microkyste.

Les lésions d’acné peuvent toucher toutes les zones riches en glandes sébacées :

  • le front, le nez, le menton et les joues ;
  • le haut du torse, les épaules et la partie centrale du dos.

L’acné évolue généralement par poussées, entrecoupées de périodes d’accalmie plus ou moins longues. Il existe différents degrés de sévérité en fonction des lésions cutanées présentes, de leur localisation et de la surface totale de peau atteinte : acné légère (voire très légère), modérée, sévère et très sévère.

B. Comment soigner l’acné rétentionnelle ?

Le choix du traitement anti-acnéique se fera en fonction de l’âge du patient et des traitements déjà utilisés, mais aussi de l’ancienneté de l’acné et de sa sévérité.

Les formes d’acné d’intensité légère à modérée peuvent généralement être traitées par un traitement topique. Pour les formes les plus inflammatoires et résistantes aux traitements locaux utilisés seuls, un traitement par voie orale est nécessaire. Si ce dernier n’est pas indiqué ou qu’il n’est pas souhaité, le traitement physique de l’acné peut être indispensable pour atténuer les séquelles cicatricielles et guérir de l’acné. Il comprend l’exérèse des microkystes, le drainage des kystes inflammatoires ou le traitement au laser des cicatrices.

1. Le traitement local

Le traitement local de l’acné rétentionnelle consiste en l’application topique de différentes substances :

    • les rétinoïdes locaux (acide rétinoïque, adapalène…) ;
    • le peroxyde de benzoyle ;
    • les antibiotiques.

2. Le traitement systémique

Le traitement par voie orale de l’acné rétentionnelle comprend généralement :

    • un antibiotique (doxycycline, limécycline, érythromycine…) utilisé en association avec un traitement topique ;
    • de l’isotrétinoïne combinée à un traitement topique relipidant (pour compenser la sécheresse cutanée engendrée) et associée à une contraception (compte-tenu de son effet tératogène) ;
    • des anti-androgènes chez certaines femmes souffrant de formes modérées.

C. Enoliss, des soins dermo-cosmétiques pour accompagner le traitement de l’acné rétentionnelle.

Les produits Enoliss sont des soins micro-peelings. Grâce à leurs propriétés kératolytiques, ils peuvent compléter le traitement anti-acnéique et entraîner une régression des imperfections rétentionnelles

1. Des actifs et des formulations performants

Les soins Enoliss associent des actifs reconnus pour leur efficacité contre les signes de l’acné rétentionnelle :

  • L’acide glycolique est le principe actif central et majeur de la gamme Enoliss. Sa petite taille moléculaire lui confère une très bonne pénétration transépidermique et une excellente efficacité. Utilisé pour ses propriétés exfoliantes et kératolytiques, il lisse les imperfections de l’épiderme, stimule le renouvellement cellulaire et freine l’hyperkératinisation.
  • La niacinamide (vitamine B3) apaisante et purifiante, désincruste les pores obstrués et réduit l’apparence des imperfections acnéiques et des pores dilatés.
  • Le duo alpha-arbutine et vitamine C aux propriétés antioxydantes et dépigmentantes protège la peau des agressions extérieures, diminue les cicatrices d’acné et homogénéise le teint.

Disponible à des concentrations variables de principes actifs, il existe une formule Enoliss adaptée à chaque situation et type de peau :

    • Perfect Skin Peel 5 AHA : eau tonique matifiante et pré-exfoliante ;
    • Perfect Skin 10 AHA : crème micro-peeling ;
    • Perfect Skin 15 AHA : émulsion micro-peeling ;
    • Perfect Skin 20 AHA : gel micro-peeling ;
    • Perfect Skin Spot : soin correcteur anti-marques purifiant et désincrustant à la niacinamide.

2. Une efficacité prouvée

Laboratoire connu et reconnu par le milieu scientifique, Codexial a évalué l’efficacité de Enoliss Perfect Skin 15 sur un panel de 127 personnes ayant des peaux normales à mixtes, à tendance acnéique. Les résultats après 2 mois d’une application quotidienne d’Enoliss Perfect Skin Peel 15 (utilisé seul ou en complément d’un traitement anti-acnéique) montrent :

  • une bonne tolérance du produit ;
  • une diminution de 64,8 % des microkystes et comédons ;
  • une amélioration visible de l’aspect de la peau (lissée pour 99,1 % des utilisateurs et éclatante pour 97,1 %).

 

Sources :
https://www.msdmanuals.com/fr/professional/troubles-dermatologiques/acn%C3%A9-et-pathologies-apparent%C3%A9es/acn%C3%A9-vulgaire
https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/acne/traitement#:~:text=Prescription%20d’un%20antibiotique%20en%20cas%20d’acn%C3%A9&text=Cet%20antibioth%C3%A9rapie%20par%20voie%20orale,plus%20rarement%20d’acide%20az%C3%A9la%C3%AFque.
https://www.has-sante.fr/jcms/c_2574402/fr/acne-quand-et-comment-la-traiter