Comment traiter les punaises de lit ?

Alors que les punaises de lit avaient presque totalement disparu dans les années 50, nous assistons aujourd’hui à leur résurgence partout dans le monde.

Alors que les punaises de lit avaient presque totalement disparu dans les années 50, nous assistons aujourd’hui à leur résurgence partout dans le monde. Selon l’étude PULI menée par le réseau Sentinelles de l’Inserm, elles ont motivé, entre avril 2019 et mars 2020, plus de 72 000 consultations auprès d’un médecin en France métropolitaine. Ces insectes hématophages vivent à l’abri de la lumière. Ils infestent les chambres à coucher et les salons et posent de nombreux problèmes de santé : atteintes dermatologiques, allergies, dégradation du sommeil et détresse psychologique. Pour s’en débarrasser définitivement, le traitement de l’environnement doit obligatoirement se faire. Dans cet article, nous vous guidons sur comment détecter et éradiquer les punaises de lit auprès de vos patients.

A. Qu’est-ce qu’une punaise de lit ?

La punaise de lit (de son nom scientifique Cimex lectularius) est un petit insecte parasite de la famille des Cimicidae. Ovale, plat, sans ailes, l’insecte a une taille variant entre 4 et 8 millimètres à l’âge adulte. De couleur brune ou rougeâtre, elle se développe dans les endroits sombres et assez chauds. Insecte hématophage, la punaise de lit se nourrit de sang humain. Active surtout la nuit, c’est durant le sommeil qu’elle pique plusieurs fois avant de se cacher pour digérer. Elle laisse des lésions cutanées visibles sur la peau le matin, sous forme de petites taches rouges, en relief et plus ou moins étendues. Ces piqûres peuvent démanger et disparaître dans la journée. Elles peuvent aussi se développer en provoquant une réaction allergique semblable à une urticaire.

B. Etiologie des punaises de lit

1. Les punaises de lit : une histoire ancienne

Les punaises de lit font partie des insectes hémiptères nuisibles les plus anciens de l’histoire humaine. Connues depuis l’Antiquité, elles se sont développées surtout dans les pays en voie de développement avant les années 1980. En France, les punaises de lit avaient disparu après la Seconde Guerre mondiale. Mais depuis le début des années 1990, les taux d’infestation et de propagation grimpent, comme dans la plupart des pays développés, notamment dans les grandes villes.

2. Comment prolifèrent-elles ?

La raison du retour en force des punaises de lit n’est pas clairement établie. Cependant, l’arrêt de l’utilisation d’insecticides chimiques toxiques et l’accroissement du tourisme de masse et du commerce international ont probablement contribué à l’augmentation des infestations.

Les punaises de lit se propagent la nuit lorsque, à la recherche de repas sanguin, elles sont attirées par la chaleur et le gaz carbonique dégagés par le corps humain. Elles peuvent aussi se propager de façon passive, lors des voyages et des déplacements. Ici, la contamination se fait par l’intermédiaire des vêtements et des bagages. Elle est facilitée par la capacité qu’ont les punaises de lit à survivre de longs mois sans se nourrir.

Insectes cosmopolites, les punaises de lit peuvent toucher toutes les catégories socioprofessionnelles et infester tout type d’habitation (maisons individuelles, hôtels, avions, hôpitaux, prisons…).

Elles ne sont, en aucune façon, liées à des problèmes d’hygiène corporelle des personnes touchées, ni à la propreté des habitations infestées.

C. Combien de temps vivent les punaises de lit ?

La durée de vie moyenne des punaises de lit est de six mois à un an, mais elles peuvent également survivre de longs mois sans s’alimenter lorsqu’elles se mettent en dormance.

Très résistantes, elles supportent les changements climatiques et survivent à de grands écarts de température :

    • elles se mettent dans un état de semi-hibernation dès que la température descend en dessous de 16 °C ;
    • elles survivent moins longtemps dans des températures basses (5 jours à -10 °C) et très froides (15 minutes à -32 °C) ;
    • elles meurent au-delà de 45 °C.

D. Comment reconnaître les punaises de lit ?

Selon l’évolution de son cycle de vie, une punaise de lit prend plusieurs formes :

  • L’œuf. À ce stade, la punaise de lit ressemble à un petit grain de riz, écru ou blanchâtre, de forme ovale et grosse comme une tête d’épingle (1 mm de long).
  • La larve. Un peu plus grande (1 à 2 mm de long), la punaise de lit au stade larvaire ressemble à un petit pépin de couleur marron translucide.
  • La punaise de lit adulte mesure entre 5 et 8 mm de long, et a une forme plate et ovale. Lorsqu’elle s’est nourrie, sa couleur passe du marron au rouge sang foncé.

Les punaises de lit sont assez grosses pour être repérées à l’œil nu.

Lutter contre les punaises de lit : comment les détecter ?

1. Où se cachent-elles ?

Comme leur nom l’indique, les punaises de lit vivent surtout dans les chambres à coucher. On les trouve principalement dans les matelas, les sommiers et les têtes de lit. Bien que visibles à l’œil nu, il est souvent difficile de les visualiser directement, car elles fuient la lumière et se cachent dans les endroits sombres et souvent peu accessibles tels que :

  • les fissures de mur et de sol ;
  • les tapis et les moquettes ;
  • les prises électriques, les téléphones fixes ;
  • les livres et papiers anciens ;
  • derrière les cadres et les papiers peints décollés.

La présence et l’identification des punaises de lit peuvent alors se faire par la mise en évidence :

    • de déjections – petits points noirs – sur les murs et les plinthes de la chambre à coucher, sur les objets proches du lit ou dans le lit (sommier, matelas, lattes…), ainsi que dans les ourlets des vêtements de nuit ;
    • de grandes traces de sang sur les draps, signes de l’écrasement des punaises pendant la nuit.

2. Des symptômes évocateurs

Le tableau clinique est assez variable en fonction de la sensibilité cutanée individuelle. En général, il consiste en de simples papules rouges ou prurigo strophulus. Survenant la nuit, groupées par 3 ou 4 ou souvent alignées, elles touchent toutes les parties du corps et causent des démangeaisons importantes, voire insupportables.

F. Traitement contre les punaises de lit : comment s’en débarrasser ?

1. Stopper la propagation

Plusieurs phases doivent être respectées pour traiter les punaises de lit :

    • Passer l’aspirateur avec un embout fin pour capturer tous les insectes visibles à l’œil nu. L’aspirateur ne tuant pas les punaises de lit, il est nécessaire de nettoyer son tuyau en fin d’utilisation et de jeter le sac après l’avoir emballé dans une poche hermétique.
    • Laver les vêtements et le linge de lit ayant été en contact avec les punaises à 60 °C
    • Si possible, passer le nettoyeur-vapeur pour détruire les punaises, les larves et les œufs éventuels qui se cachent dans les endroits les moins accessibles.
    • Utiliser l’aérosol antiparasitaire Enviroscab pour traiter la literie, ainsi que toutes les surfaces de l’environnement domestique qu’il est impossible de nettoyer à la machine à laver (matelas, canapés, coussins, sièges de voiture…).
    • Obturer autant que possible les fissures dans les murs et les sols, recoller les papiers peints et resserrer les plaques d’interrupteur.
    • En cas de récidive, il est recommandé de contacter un spécialiste de la lutte antiparasitaire pour une désinsectisation complète de l’habitation (coût moyen compris entre 400 et 1 000 euros).

2. Comment laver le linge infesté par les punaises de lit ?

Tout le linge de lit et les vêtements qui ont été en contact avec les punaises de lit (pyjama, sous-vêtements, draps, couvertures…) doivent être passés à la machine à laver. Un cycle à 60 °C, voire à 90 °C est nécessaire pour venir à bout de toutes les punaises de lit. L’utilisation du sèche-linge est recommandée lorsqu’elle est possible.

Pour les textiles les plus fragiles, qui ne peuvent pas être soumis à une chaleur élevée, traiter les punaises de lit par le froid est possible. Les vêtements sont placés dans de grands sacs fermés hermétiquement avant d’être placés au congélateur à -20 °C pendant 3 jours.

3. Eradiquer les punaises de lit d’un matelas infesté

Pour traiter un matelas infesté de punaises de lit, il ne sera pas nécessaire de le jeter. L’aspirateur, le nettoyeur-vapeur et l’aérosol antiparasitaire Enviroscab suffiront à supprimer toutes les punaises de lit. À condition d’être très méthodique et de bien passer partout : du sommier à la tête de lit en passant par le surmatelas et toutes les coutures du matelas.

Si le matelas n’est plus utilisable, il doit être emballé dans une housse plastique imperméable pour éviter de contaminer tout le logement durant le transport. Pour prévenir ceux qui le récolteront au point de recyclage des déchets, un message stipulant qu’il est potentiellement infesté par des punaises de lit peut être inscrit sur la housse.

G. Comment prévenir les punaises de lit ?

1. Les bons gestes à adopter en voyage

    • Inspecter la chambre d’hôtel, la cabine de train ou de bateau pour vérifier la présence éventuelle de punaises de lit. Rechercher leur présence dans les placards et dans le lit (matelas, oreillers, sommiers…).
    • Déposer les valises sur le porte-valise après l’avoir bien inspecté.
    • Prévenir immédiatement la réception si des punaises ont été identifiées. Changer de chambre, voire d’hébergement.
    • Si la présence de punaises de lit est détectée dans des vêtements, enfermer les objets personnels (brosses, trousses, vêtements, montres…) dans un sac plastique fermé hermétiquement jusqu’à leur traitement.
    • De retour de voyage, prendre le temps de regarder minutieusement vêtements et bagages et traiter en cas de doute.

2. Les bons gestes à adopter pour l’environnement domestique

    • Nettoyer tout nouveau mobilier avant de l’installer dans le domicile, surtout s’il s’agit d’un meuble d’occasion. Éviter d’acheter un matelas qui a déjà servi.
    • Inspecter minutieusement les vêtements d’occasion et les laver à 60 °C minimum.
    • Lors d’un déménagement, contrôler les pièces (recoins, papier peint décollé, fissures éventuelles) et procéder à un nettoyage complet avant d’y installer ses meubles.
    • Équiper matelas, sommier et oreillers de housses anti-punaises de lit pour en verrouiller l’accès à cet insecte parasite.
    • Entretenir l’habitation, éviter d’y accumuler des objets et maintenir un environnement propre.

H. Enviroscab : une solution aérosol antiparasitaire à usage biocide

Continuellement exposée à l’environnement, la peau est une porte d’entrée pour différents parasites. Bien que majoritairement bénignes, les infestations avec des parasites peuvent être à l’origine de maladies systémiques chez l’homme. Dans ces conditions, il convient de traiter les infestations.

1. Une solution efficace pour traiter les punaises de lit

En complément des produits et des gestes préventifs, l’utilisation de l’aérosol antiparasitaire Enviroscab permet de traiter la literie, ainsi que l’environnement domestique :

  • matelas ;
  • couvertures ;
  • oreillers ;
  • couettes ;
  • canapés ;
  • coussins ;
  • sièges de voitures.

Il peut aussi être utilisé sur certains vêtements, tissus fragiles, sur des chaussures, des casques de moto et de vélo ou tout autre support impossible à passer à la machine à laver.

2. Un traitement efficace pour éradiquer d’autres parasites

L’aérosol répulsif Enviroscab élimine les sarcoptes de la gale, les poux (de tête, de corps), les puces et les acariens de poussières.

C’est un antiparasitaire efficace pour stopper la propagation des nuisibles qui
se transmettent par contact humain direct
(corps ou cheveux), mais également par contact indirect (par l’intermédiaire des textiles).

Pour obtenir des résultats optimaux, l’aérosol antiparasitaire Enviroscab doit être utilisé en complément d’un traitement médical humain.

A retenir :

  • L’infestation par les punaises de lit est un problème de santé publique mondial avec des conséquences médicales et psychosociales.
  • Les punaises de lit se propagent par le transport d’objets infestés et le contact indirect.
  • Elles vivent dans les endroits sombres et chauds (comme les chambres et donc les lits), mais aussi dans les recoins plus cachés.
  • Elles piquent la nuit et laissent des papules rouges sur la peau (souvent linéaires et prurigineuses).
  • La prévention limite la propagation des punaises de lit.
  • L’éradication est contraignante, mais nécessaire.
  • Les punaises de lit sont sensibles aux températures extrêmes.
  • L’aérosol antiparasitaire Enviroscab éradique efficacement les punaises de lit.

Sources :

https://www.sentiweb.fr/document/5008

Produits associés
Médicament Topiscab
Topiscab Voir le produit
Enviroscab Voir le produit
Calmiscab intense Voir le produit
Répulsif Tiques Moustiques Voir le produit

Nos sites évoluent

Vous recherchez nos soins de dermo-cosmétique active ? 

Retrouvez les gammes Enoliss, Enobright, Enotime, Enocare & Enocare Pro ainsi que votre compte client sur notre nouveau site : eno-codexial.com

Eno du laboratoire Codexial