Sécheresses cutanées sévères : intérêt des préparations magistrales émollientes et hydratantes

1. Comment qualifier la peau sèche ?

La peau sèche se caractérise par des rugosités, des desquamations, des crevasses, des fendillements, des irritations et des rougeurs, le tout contribuant a minima à de l’inconfort et des démangeaisons pouvant aller jusqu’à des douleurs importantes au niveau de la peau. En fonction de la sévérité de la sécheresse et de son caractère pathologique ou non, les termes d’ichtyose ou de xérodermie et de xérose peuvent être employés.

 

La peau sèche peut être la conséquence ou la cause de nombreuses pathologies. Les dermatoses inflammatoires chroniques comme l’eczéma, le psoriasis ou les ichtyoses -congénitales ou non- par exemples, vont générer des sécheresses extrêmes. Certains patients sous chimiothérapie, sous radiothérapie, les patients dialysés et les grands brulés présenteront toute la symptomatologie des sécheresses cutanées sévères.

 

Très souvent dans ces pathologies sèches, la fonction barrière de la peau est altérée ce qui facilite le passage d’allergènes, de bactéries, de virus à travers la peau et augmente également la perte insensible en eau de la peau et donc la sortie de l’eau « sous forme de vapeur », et engendre une déshydratation.
De même, la capacité de rétention d’eau au niveau cutané est fortement diminuée car l’ensemble des molécules de la peau qui constituent les facteurs naturels d’hydratation sont présentes à de faibles concentrations. Ces composés biologiques aux propriétés hygroscopiques (rétention d’eau au sein de la matrice intercornéocytaire de la peau) sont, sans que la liste ne soit exhaustive, l’acide lactique, l’urée, l’acide pyrrolidone carboxylique, des glucides ainsi que des chlorures de sodium et de potassium.

 

Enfin, les peaux sèches présentent généralement un déficit en lipides, bien que certaines peaux grasses puissent elles aussi présenter des zones de sècheresse.

 

2. Distinguer les préparations magistrales émollientes des préparations magistrales hydratantes : quel sont leurs rôles dans ces maladies dermatologiques ?

Notre Laboratoire a mis au point des Préparations Magistrales émollientes et hydratantes pour apporter une réponse dermatologique aux pathologies de sécheresse cutanée. Comment les distinguer ? Quelle Préparation Magistrale sera la plus adaptée à la pathologie de votre patient ? Nous vous donnons les réponses ici.

a. Les Préparations Magistrales émollientes

Une préparation sera d’autant plus émolliente si l’excipient utilisé est une émulsion « riche » à phase continue huileuse et si sa teneur en lipide est élevée. L’émollience représente un pouvoir graissant, couvrant et occlusif important, elle est due à un apport de lipides (huile, cire, beurre) d’origine végétale ou d’huiles minérales. Une préparation émolliente va agir comme un film huileux à la surface de la peau et en plus de son apport en lipides elle va également empêcher l’eau de sortir de la peau en bloquant le flux de vapeur d’eau vers l’extérieur. Ce blocage va « ramollir » la peau (pouvoir émollient) et générer une accumulation d’eau au niveau de l’épiderme. On parle alors d’hydratation passive, et c’est donc la forme galénique associée aux propriétés intrinsèques de l’excipient qui vont contribuer à renforcer l’hydratation de la peau.

b. Les Préparations Magistrales hydratantes

Une préparation hydratante contiendra des principes actifs hydratants et hygroscopiques qui permettront de retenir l’eau dans la peau. Ils pourront être incorporés dans une émulsion à phase continue aqueuse ou huileuse quelle que soit sa teneur en lipides. Les hydratants les plus connus sont les facteurs naturels d’hydratation comme l’urée, l’acide lactique et d’autres actifs comme la glycérine ou certains acides hyaluroniques ou AHA (alpha hydroxy acide). Contrairement aux idées reçues, l’eau n’est pas un hydratant et les bains prolongés auront tendance à déshydrater la peau.

 

L’efficacité des préparations dermatologiques sera maximale lorsque des actifs hydratants seront ajoutés à un excipient fortement émollient. La combinaison de l’effet émollient d’un excipient à l’action pharmacologique des principes actifs hygroscopiques (effet hydratant) aura un effet synergique sur le pouvoir apaisant, antiprurigineux et réparateur de la préparation.

 

3. Face aux sécheresses cutanées sévère, pourquoi recourir aux Préparations Magistrales ?

Les préparations magistrales faites pour un patient déterminé avec une pathologie identifiée présentent l’avantage d’avoir des propriétés émollientes, hydratantes, apaisantes (eczéma) et kératolytiques (en cas de plaques épaisses de psoriasis par exemple) modulables en fonction de l’action recherchée. Le curseur des propriétés peut être ajusté sur le pouvoir émollient, hydratant, apaisant et kératolytique en fonction des propriétés que l’on souhaite donner à la préparation, pour de meilleurs résultats.

4. Codexial Magistrale : la solution sur-mesure pour traiter efficacement les maladies dermatologiques sèches

Les excipients Codexial Magistrale Cold Cream, Codexial Magistrale Cold Cream Fluide, et Codexial Magistrale Cérat de Galien modifié correspondent à des émulsions à phase continue huileuse avec une spécificité pour le Cold Cream constitué de seulement 3 ingrédients. Ce sont des produits à pouvoir émollient fort et teneur en lipides élevée.

Les excipients Codexial Magistrale Obase et Codexial Magistrale Obase Fluide sont, quant à eux, des émulsions non grasses à phase continue aqueuse aux pouvoirs émollients légers et teneur en lipides faible. Facilement absorbés par la peau ils ne laissent aucun résidu lipidique en surface. Ils peuvent être utilisés pour le visage, les mains, les zones pileuses lorsque la pathologie nécessite des préparations plus hydratantes qu’émollientes. Ces deux excipients non gras pourront également être utilisés sur des peaux inflammatoires, rouges, en cas de poussées d’eczéma par exemple alors que les excipients gras ou trop émollients seront, eux, contre-indiqués.

5. Quelles maladies traiter avec les Préparations Magistrales Codexial ?

Les préparations magistrales émollientes et hydratantes Codexial Magistrale ont été développées spécifiquement pour traiter des pathologies dermatologiques qui engendrent des sécheresses cutanées plus ou moins sévères. A titre d’indication, voici une liste non exhaustive des maladies que nos Préparations Magistrales pourront traiter :

• Atopie
• Psoriasis
• Ichtyoses
• Kératodermies
• Kératodermies palmoplantaires
• Kératoses pilaires
• Prurits de toutes origines
• Effets secondaires de traitements anticancéreux ou anti acnéiques puissants (rétinoïdes)
• Radiodermites
• Grands brulés
• Dialysés

 

Retrouvez le détail des indications de nos excipients sur : https://www.codexial.com/preparation-magistrale/excipients/

Produits associés
Excipient dermatologique Codexial Magistral Obase fluide
Codexial Obase Fluide Voir le produit
Codexial Obase Voir le produit
Excipient dermtalogique Codexial Magistral Cold Cream Fluide
Codexial Cold Cream Fluide Voir le produit
Codexial Cold Cream Voir le produit

Nos sites évoluent

Vous recherchez nos soins de dermo-cosmétique active ? 

Retrouvez les gammes Enoliss, Enobright, Enotime, Enocare & Enocare Pro ainsi que votre compte client sur notre nouveau site : eno-codexial.com